Pécs : Capitale européenne de la culture en 2010


Découvrir la Hongrie

Pécs est une jolie ville universitaire qui regorge d’attractions touristiques. Pécs se trouve dans le sud-ouest de la Hongrie, elle est le chef-lieux du comitat de Baranya. Cette ville est habitée par 157’000 personnes et elle abrite une université importante.

Pécs fut en 2010 capitale européenne de la culture avec Istanbul et Essen. A cette occasion de nombreux travaux furent entrepris et le centre-ville fut rénové. Pécs abrite en outre une nécropole paléochrétienne qui est classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2000.

Venir à Pécs

L’autoroute M6 connecte Pécs à Budapest. En voiture le trajet dure un peu plus de 2 heures, en bus il faut compter environ 3 heures de voyage. Il y a de fréquentes liaisons ferroviaires entre Pécs et Budapest, les trains partent de la gare Déli ou Keleti à Budapest, le trajet prend 2 heures et 40 minutes.

Pécs se trouve près de la frontière avec la Croatie. Des trains relient Pécs à la ville croate d’Osijek. Il y a également un train qui relie Pécs à Vienne ainsi qu’une liaison ferroviaire directe Pécs-Sarajevo.

L’aéroport de Pécs-Pogány se trouve à 6 kilomètres de Pécs. Il n’offre pour l’instant que peu de liaisons (uniquement avec la Grèce et la Bulgarie).

Histoire de Pécs

Une ville fondée par les romains se trouvait sur l’emplacement de Pécs, cette ville portait le nom de Sopianae (c’est également le nom d’une célèbre marque hongroise de cigarettes). En 1367 fut fondée l’université de Pécs, qui est la première université de Hongrie. Au XVIème siècle la ville fut prise par les troupes ottomanes. De nos jours, il reste de nombreux vestige du passage des Ottomans à Pécs.

La ville connu une croissance rapide durant le XIXème siècle. De nombreuses fabrique furent fondée, les plus connues sont la fabrique de porcelaines Zsolnay et la fabrique d’orgues Angster.

Contrairement à d’autres villes Hongroise, Pécs n’a été que peu touché par la deuxième guerre mondiale, les troupes allemandes ayant évacuées la ville. Après la guerre la ville commença à se développer comme jamais, elle devint un centre industriel et elle compta de plus en plus d’habitants.

La chute du communisme provoqua la disparition d’une bonne partie de l’industrie hongroise, cela toucha très durement Pécs. De nombreux projets furent lancés pour redynamiser la ville, et finalement Pécs fut choisie comme Capitale européenne de la culture en 2010, aux côtés d’Istanbul et d’Essen.

Attractions touristiques de Pécs

Pécs est une ville culturellement très riche. Lorsqu’elle a été choisie comme Capitale européenne de la culture, les autorités ont amélioré l’infrastructure de la ville et en a fait une des principales destinations touristiques de Hongrie.

Nécropole paléochrétienne de Pécs (Pécsi ókeresztény sírkamrák)

La nécropole paléochrétienne de Pécs - Sopianae est l’endroit où les anciens chrétiens enterraient leurs morts au IVème siècle. A cette époque les tribus hongroises n’avaient pas encore atteint le bassin des Carpates (les Hongrois sont arrivés en 896). Il existe très peu de nécropoles paléochrétiennes en Europe, en dehors de l’Italie, celle de Pécs à donc une grande valeur historique. La nécropole de Pécs a été classé Patrimoine mondial de l’Unesco en 2000.

Une des particularités de la nécropole de Pécs est que l’on y trouve des bâtiments à deux étages, le bas servait de chambre funéraire et le haut de chapelle, on ne trouve ce genre de bâtiment que dans la nécropole de Pécs. Les archéologues ont également retrouvé des fresques dans les constructions de la nécropole, notamment la plus ancienne représentation paléochrétienne de la Vierge.

La nécropole paléochrétienne de Pécs est composée d’une vingtaine d’éléments éparpillés dans la ville.

La cathédrale de Pécs

La cathédrale de Pécs (Pécsi székesegyház) est le principal bâtiment religieux de la ville. Sa construction a débuté au XIème siècle mais elle a été modifiée à plusieurs reprises, le résultat est un mélange intéressant entre un extérieur classique et un intérieur gothique. L’intérieur de la cathédrale est très richement décoré. Le pape Jean-Paul II a visité le bâtiment en 1990.

La mosquée Qasim Gazi (Kázim Gázi)

La mosquée du pacha Kázim Gázi est l’un de symboles de la ville de Pécs. La mosquée a été construite entre 1543 et 1546, durant l’occupation de la Hongrie par les Ottomans. Après le départ des troupes ottomanes la mosquée a été transformée en église catholique. Le bâtiment se trouve dans le centre de Pécs, sur la place Széchenyi.

La mosquée Hassan Jákováli

Cette mosquée à été construite durant le XVIème siècle. La mosquée et son minaret est le bâtiment ottoman le mieux conservé de Hongrie.

Le turbe de Idrisz Baba

Ce tombeau protège la dépouille d’un important saint musulman, Idrisz Baba. Les talents de guérisseur de Idrisz Baba étaient très réputés. De nombreux pèlerins musulmans viennent chaque année visiter ce tombeau.

Musée Zsolnay

Ce musée présente chronologiquement les plus belles pièces de la fabrique de porcelaine Zsolnay. Des objets et des meubles ayant appartenu à la famille Zsolnay sont également présenté.

Le mausolée Zsolnay

Ce mausolée abrite les dépouilles des membres de la famille Zsolnay. Le bâtiment richement décoré a été rénové en 2010 et il est ouvert aux visiteurs.

Musée Csontváry

Ce musée présente certaines des plus belles oeuvres du célèbre peintre hongrois Kosztka Tivadar Csontváry. Adresse: Janus Pannonius u. 11

Musée Victor Vasarely

Ce musée est consacré à l’artiste hongrois naturalisé français Victor Vasarely, qui est le fondateur de l’Op Art (art optique).

Musée d’ethnographie de Pécs

Vous découvrirez dans ce musée des objets d’art populaire, des costumes et des objets quotidiens ayant appartenu aux habitants du Comitat de Baranya.

Le Théâtre national de Pécs

Ce beau bâtiment a été érigé en 1895. De nombreux classiques du théâtres hongrois y sont jouées.

Le musée Amerigo Tot

Ce musée présente des oeuvres du sculpteur hongrois Amerigo Tot. Cet artiste né en Hongrie a vécu à Rome, il fréquenta Salvador Dali.

Le musée de l’histoire de la ville de Pécs

Ce musée présente de nombreux documents sur les différentes grandes périodes de l’histoire de la ville de Pécs.

Synagogue de Pécs

La synagogue de Pécs se trouve dans le centre-ville, sur la place Kossuth. Elle a été construite en 1868-69 et des travaux de rénovation sont encore en cours.

La tour de la télévision de Pécs

Avec ses 197 mètres la tour de télévision de Pécs est le plus haut bâtiment de Hongrie. Le restaurant qui se trouve dans la tour offre une magnifique vue sur Pécs et sa région.

Barbakán

Cette tour circulaire a été construite au Xvème siècle, la barbacane permettait de protéger l’entrée de l’ancien château de Pécs.

Sortir – clubs, bars et programmes à Pécs

Pécs étant une ville universitaire la vie nocturne est très riche. On trouve de nombreux bars et clubs dans le centre et aux alentours des bâtiments de l’université de Pécs.

Se loger – hôtels à Pécs

L’infrastructure touristique de Pécs à été améliorée pour 2010. On trouve de nombreux hôtels, pensions et auberges de jeunesse dans la ville. Les prix sont en général plus bas qu’à Budapest.