La musique classique hongroise


Découvrir la Hongrie Culture de la Hongrie

La musique classique jouit d'un grand prestige en Hongrie. Ce petit pays a en effet donné naissance à un nombre impressionnant de compositeurs et de musiciens.

Histoire de la musique classique en Hongrie

Il ne reste malheureusement aucune trace de la musique hongroise d'avant l'adoption du christianisme au tournant du premier millénaire. Le „Codex Albensis” qui date du début du XIIème siècle est le premier texte à comporter des partitions. A cette époque une riche musique populaire fleurissait déjà en parallèle à la musique d'église.

Les rois hongrois ont invité des Minnesinger et des troubadours à leur cours. Il reste des traces écrites de deux troubadours venus en Hongrie de Provence: Gaucelm Faidit et Peire Vidal. Le roi Mátyás à fait venir de nombreux musiciens de France et de Germanie, ces musiciens restaient quelques temps en Hongrie et étaient bien payés et confortablement logés.

L'arrivée des troupes ottomanes en 1541 vit l'épanouissement du luth en Hongrie. Les joueurs de luth sillonnaient la Hongrie et la Transylvanie en chantant des récit historique. Certains de ces ménestrels acquirent une renommée qui dépassait les frontière de la Hongrie, Sebestyén Lantos Tinodi était connu dans toute l'Europe. Bálint Bakfark (en français: Valentin Bakfark) fut l'un des ménestrels les plus célèbres de son époque, né en Transylvanie il séjourna en Autriche, Pologne, France et termina sa vie à Padoue.

Au début du XVIIIème siècle les Ottomans furent chassés de Hongrie. Les Kuruc, des rebellent hongrois qui combattirent les Habsourg, furent connus pour leurs chansons. C'est également à cette époque que la musique baroque commença à fleurir en Hongrie.

Le XVIIIème fut le siècle de la musique baroque hongroise. A cette époque la vie musicale s'articulait autour des cours des grandes familles nobles. La cour la plus célèbre était celle du comte Pál Eszterházy á Kismarton (maintenant Eisenstadt en Autriche), elle vit passer entre autre Liszt et Haydn.

Durant la période romantique naquit un nouveau genre musical, le verbunk, sur lequel les nobles et les bourgeois dansaient volontiers. L'opéra fit sont apparition au XIXème siècle, il fut popularisé par le compositeur hongrois Ferenc Erkel. L'Opéra de Budapest connu son heure de gloire entre 1888 et 1891 quand Mahler en fut le directeur artistique.

La musique classique hongroise du XXème siècle fut dominée par Béla Bartok et Zoltán Kodály. Ces deux compositeurs ont sauvé la musique traditionnelle hongroise en sillonnant le pays avec du matériel d'enregistrement.

Durant la deuxième moitié du XXème siècle le nombre d'orchestres symphoniques augmenta rapidement en Hongrie, surtout en province. Actuellement on trouve un orchestre symphonique dans la majorité des villes hongroises.

Quelques compositeurs hongrois

Voici les noms des compositeurs hongrois les plus réputés.

  • Franz Liszt
  • Béla Bartok
  • Zoltán Kodály
  • Ernő Dohnányi
  • György Ligeti
  • Ferenc Lehár
  • Ferenc Erkel
  • Imre Kálmán

 

Où assister à un concert classique ou à un opéra à Budapest?

Budapest vous offre de nombreuses possibilités d'assister à des concerts de musique classiques ou à des opéras, voici les principales salles de concerts de la capitale hongroise.

  • Le Palais des Arts (Művészetek Palotája)
  • L'Opéra de Budapest
  • Le théâtre Erkel
  • L'Académie de musique Franz Liszt