Pest - la Cité


Découvrir Budapest Pest

La Cité telle qu'elle se présente aujourd'hui s'est développée en gros sur l'emplacement du Pest du Moyen âge. Le site en était occupé depuis le Xe siècle par une agglomération dont les habitants étaient chargés de surveiller le passage du Danube. Ils se servirent des pierres de l'ancien camp fortifié romain pour construire des maisons et des églises, et plus tard une enceinte de murs à leur ville. Après le transfert à Buda du siège royal, c'est sur l'autre rive du fleuve que se situa le point névralgique de la région, mais les marchands et les artisans fort travailleurs de Pest continuèrent de former une communauté des plus solides.

C'est au début du XIXe siècle que commença pour la ville un développement marqué, lorsque se manifesta dans la vie politique du pays le besoin d'un centre national, et c'est alors que fut avancée l'idée de réunir Pest et Buda. Le dynamisme manifesté par les habitants dans le domaine de la construction se trouva stimulé par la conjoncture amenée par suite des guerres napoléoniennes. La vie intellectuelle fut fécondée par les idées des Lumières, et les arts par le classicisme. Et les nouveaux impératifs dont s'accompagnaient les débuts du modernisme furent suivis en l'occurrence en ayant recours à des formes dépouillées et pures empreintes de noblesse et à un style hongrois très spécifique.

Le premier plan global d'aménagement de Pest vit le jour au début du siècle dernier, plus précisément en 1805, et c'est dans les années 1860 que prit vraiment forme de façon homogène son paysage urbain classiciste. La ville était alors encore relativement petite, et le nouvel essor qu'elle connut durant la seconde moitié du XIXe siècle et au tournant du siècle eut malheureusement pour effet, non seulement de l'accroître considérablement, mais aussi de la modifier presque complètement. On cessa alors de « réaménager » le Pest d'autrefois pour se concentrer sur la construction d'une métropole aux proportions radicalement différentes, dans laquelle les quartiers d'antan se trouvèrent réduits au rang de centre urbain commercial doté d'un charme particulier...

Les murs d'enceinte furent démolis et la Cité se trouva ainsi communiquer avec les quartiers neufs. Les petites rues capricieuses du centre furent libérées des murs qui les enserraient, et l'on éleva sur les terrains dotés du confort municipal, dont le prix avait monté en flèche, de gigantesques immeubles locatifs, des magasins, des cafés et des hôtels. En l'espace de quelques décennies, la physionomie de la Cité changea du tout au tout, et de nos jours, seul le visiteur particulièrement observateur est en mesure d'y déceler les témoignages des époques révolues.